10 conseils pour prévenir les morsures de tiques chez votre animal... et vous

Si votre chien est à risque d'être piqué par une tique, vous l'êtes aussi. Assurez-vous de vous protéger afin de ne pas contracter la maladie de Lyme.

Le réchauffement de la planète apporte son lot de problématiques, parmi lesquelles des maladies qu’on ne voyait pas avant, dont plusieurs transmissibles par les tiques. Maladie de Lyme, anaplasmose, ehrlichiose… : tous des mots (et des maux!) qu’on aimerait mieux ne pas connaître, mais qui sont malheureusement bien présents aujourd’hui, même au Québec, et qui peuvent aussi affecter les humains.

Pour ne pas nous priver de la joie du plein air au printemps et à l’été, d’autant plus qu’on attend souvent longtemps après ces saisons quand l’hiver est long, voici nos 10 conseils pour prévenir les morsures de tiques chez l’animal et l’humain, et ainsi éviter de contracter la maladie de Lyme.

1. Couvrez-vous le plus possible

  • Portez des chemises à manches longues et des pantalons longs. Cela empêchera les tiques de se déposer sur votre peau. 
  • Couvrez vos pieds et portez des chaussures fermées; oubliez les sandales sans bas!
  • Rentrez vos pantalons dans vos chaussettes. Ce n’est peut-être pas le look le plus sexy, mais ça empêche les tiques de pénétrer dans votre pantalon et, surtout, pourrait vous éviter des maladies transmissibles par la tique. 
  • Portez un chapeau ou, si possible, un ensemble moustiquaire complet. 

2. Privilégiez les vêtements pâles et qui sèchent rapidement

  • Si vous portez des vêtements plus pâles (pantalons, chandails, chemises…), vous aurez plus de facilité à identifier les tiques qui peuvent s’y retrouver, qui sont très petites.
  • Aussi, les tiques sont très vulnérables au dessèchement. Les parasites peuvent être éliminés en mettant les vêtements dans votre sécheuse environ 5 minutes. Il est préférable de faire un cycle de séchage rapide immédiatement que de laisser la tique s’attarder. Sachez que les tiques survivent au lavage.

3. Évitez les zones couvertes de broussailles et les hautes herbes

  • Lors d’une randonnée, restez sur les sentiers balisés. 
  • Profitez du plein air en toute sécurité en évitant les zones boisées et envahies par la végétation. 
  • Privilégiez les terrains de sport et d’athlétisme avec de l’herbe bien entretenue. Assurez-vous encore une fois de rester à l’écart des broussailles et des hautes herbes aux abords des terrains lorsque cela est possible.

4. Restez au soleil

Les zones ensoleillées et sèches peuvent toujours contenir des tiques, mais moins que les zones ombragées et humides. Les tiques ne peuvent survivre dans des environnements avec une humidité inférieure à 80 % pendant plus de 8 heures. Puisqu’elles se rassemblent dans des environnements ombragés et humides, rester dans des zones ensoleillées peut réduire l’exposition aux tiques.

5. Protégez vos animaux de compagnie, vos enfants et vous

Pour vos animaux domestiques :

La prévention face à cette maladie est plus facile chez le chien que chez l’humain. Votre vétérinaire peut vous prescrire un traitement préventif facile, efficace, sécuritaire, qui peut être administré pendant la période active des tiques par la bouche ou sur la peau et qui dure plusieurs semaines. Le choix dépend du mode de vie de votre animal. 

Si votre chien est considéré à plus haut risque d’être infecté (ex. : Il a l’habitude de sortir de la maison sans surveillance, vous habitez en Estrie, vous faites des sorties en zone infestée, etc.), votre vétérinaire pourrait vous proposer de le vacciner contre la maladie de Lyme.  

Les vaccins actuels n’offrent pas une protection complète contre la maladie, d’où la nécessité de compléter avec un traitement préventif. D’ailleurs, la plupart de ces protections ont un effet contre d’autres parasites. En protégeant nos chiens, nous réduisons la charge de tiques dans les environnements hautement fréquentés par les humains.

Pour vous :

Traitez vos vêtements avec de la perméthrine, un pesticide contre les tiques couramment utilisé. Ne l’appliquez pas sur votre peau par contre! Il n’est pas nécessaire de réappliquer le produit fréquemment, seulement mensuellement ou après chaque lavage. 

Vous pouvez également utiliser un insectifuge sur votre peau pour repousser les tiques et l’appliquer toutes les 2 ou 3 heures par temps chaud. La formulation la plus efficace serait Great Outdoors Insect Repellent de Watkins, qui contient 30 % de DEET. Suivez bien les directives du fabricant. Vous pouvez en trouver en pharmacie, au Canadian Tire et dans les magasins de plein air (SAIL, MEC, etc.).

Pour vos enfants

Il est également très important d’utiliser des mesures de protection pour vos enfants, mais tous les types de pesticides ou d’insectifuges doivent être employés avec prudence. Il est essentiel d’examiner les instructions et, si possible, de discuter avec votre pédiatre avant l’utilisation.

6. Examinez votre animal, vos enfants et vous

Après toute activité à l’extérieur, dans les périodes actives de la tique (mars à décembre) :

  • Vérifiez le pelage de votre animal avant qu’il ne rentre dans la maison. Examinez tout son corps, ses pattes, son cou, ses oreilles et l’intérieur de ses cuisses, dans le but de bien vous assurer qu’il n’a pas de tiques. Recherchez de très petites taches noires.
  • Inspectez les vêtements de vos enfants et les vôtres pour vous assurer que vous n’avez pas rapporté de tiques.
  • Examinez tout le corps de votre enfant et ensuite le vôtre pour détecter les tiques. Vérifiez tout particulièrement les endroits derrière le genou, les aisselles, le cuir chevelu, la taille, l’intérieur des cuisses et le dos.

Si vous faites une randonnée en groupe, examinez-vous lorsque vous vous arrêtez pour les pauses. Plus la tique est attachée longtemps, plus le risque de contracter la maladie de Lyme est grand. D’où l’importance de vérifier les tiques pour pouvoir les éliminer avant de transmettre une maladie.

7. Prenez une douche

Lorsque vous avez fini de profiter de l’extérieur, prenez immédiatement une douche. Cela peut éliminer les tiques qui vous auraient envahi. Vous risquez moins de contracter la maladie de Lyme, parce que vous pouvez alors éviter les morsures des tiques avant que ces dernières transmettent des maladies.

8. Soyez vigilant à la maison

La randonnée et le camping ne sont pas les seules activités où vous risquez de contracter une maladie transmise par les tiques. Les personnes peuvent aussi détecter des tiques lors d’activités à la maison et autour. Encore une fois, examinez votre chien, votre enfant et vous-même après une sortie à l’extérieur. On n’est jamais trop prudents!

9. Créez une zone sans tiques autour de votre domicile

  • Gardez votre pelouse bien tondue et entretenue.
  • Créez une barrière anti-tiques entre votre pelouse et les herbes hautes ou les broussailles (bande de copeaux de bois ou d’écorce de plusieurs mètres de large). Les tiques ont tendance à ne pas les trépasser, peut-être parce que la matière les rend trop sèches.
  • Ajoutez une clôture pour protéger votre jardin.
  • Puisque les tiques contractent la maladie de Lyme chez les souris, éliminez aussi les endroits où celles-ci ont tendance à vivre et à se reproduire (piles de bois, de roches).
  • Éliminez les endroits où peuvent se retrouver les tiques, tels que les piles de feuilles. 
  • Conservez les aires de jeux au soleil, à l’écart de l’ombre.

10. Enlevez la tique (s'il y a lieu) ou consultez votre vétérinaire

Si, après avoir pris toutes ces précautions, votre animal ou vous êtes fait mordre par une tique, le point le plus important est d’enlever rapidement le parasite. Le faire au cours des 24 premières heures constitue votre meilleure protection contre le risque de contracter la maladie de Lyme ou toute autre maladie transmissible par les tiques.

Si la victime est votre animal, nous vous conseillons si possible de consulter alors votre vétérinaire de famille, qui pourra la retirer de manière sécuritaire. 

Si vous n’êtes pas en mesure de le consulter rapidement, la meilleure façon d’extraire la tique de votre animal, c’est de prendre de bonnes pinces à épiler, de saisir la tique le plus près possible de la peau de votre animal, puis de tirer doucement, mais fermement, jusqu’à ce que la tique lâche prise.

S’il s’agit de votre enfant ou de vous, communiquez avec votre pharmacien ou médecin afin de connaître la bonne marche à suivre. 

Sachez surtout que votre vétérinaire peut vous aider à prévenir, à examiner et à traiter les tiques. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à communiquer avec la clinique vétérinaire Passionimo la plus près de chez vous.

Vous avez d'autres questions?

N'hésitez pas à communiquer avec la clinique vétérinaire Passionimo la plus près de chez vous.