Quel âge aurait votre animal s'il était un humain?

Votre chat vieillit et maigrit. Normal ou pas normal ?

« Souvent, les gens pensent que parce qu’un animal est vieux, c’est normal qu’il maigrisse. Malheureusement, ils ne pensent pas alors à certaines pathologies. »

Lorsque nous avons consulté Dre Christine Mailloux, médecin vétérinaire à la Clinique vétérinaire du Quartier, à Montréal, sur la question des chats qui maigrissent « à vue d’œil », comme on dit, c’est la première chose qu’elle nous a dite. Elle nous a alors parlé de l’hyperthyroïdie, une maladie insidieuse qui s’attaque généralement aux chats âgés de huit ans ou plus.

Bien entendu, la maigreur peut être causée par d’autres maladies, mais l’hyperthyroïdie, fréquente, est une cause importante. Les symptômes, qui ne sont pas nécessairement tous réunis, sont les suivants :

  • il perd du poids, même s’il mange plus qu’avant ;
  • il boit plus qu’avant et urine plus souvent ;
  • il chat vomit souvent et fait de la diarrhée ;
  • le chat vieillit, mais il est nerveux et hyperactif.

Il faut savoir que l’hyperthyroïdie peut entraîner des problèmes plus graves encore. Dans certains cas, par exemple, on peut observer le décollement de la rétine. Dans d’autres, un souffle cardiaque et de l’hypertension. Et au fur et à mesure qu’elle progresse, la maladie peut entraîner des problèmes de toutes sortes, y compris des complications au niveau des reins.

 

Prévention

Le cas de l’hyperthyroïdie illustre à merveille l’importance de l’examen annuel, particulièrement chez les chats vieillissants. N’oublions pas qu’un an pour un chat, c’est comme quatre ans pour un être humain. À huit ans, le chat n’est encore qu’à la moitié de son parcours (un chat normal peut vivre plus de seize ans), et il est tout à fait possible de prévenir l’apparition de troubles tels que celui lié à la glande thyroïde. Et surtout, on peut éviter les complications que cela entraîne sur d’autres organes. La bonne nouvelle, c’est que l’hyperthyroïdie se traite bien.

 

Lors de l’examen annuel, votre médecin vétérinaire fera des prises de sang. Si votre chat a franchi le cap des huit ans, il établira un profil gériatrique qui inclut les analyses liées à la glande thyroïde.

 

Traitement

Des diètes réduites en iode font partie de l’éventail de traitements qui existent pour soigner l’hyperthyroïdie, mais il y en a d’autres. L’iode radioactif, par exemple, a démontré son efficacité comme traitement à long terme. Votre médecin vétérinaire pourrait également prescrire une médication antithyroïdienne.

Le meilleur moyen de soigner une maladie est d’abord de l’éviter. L’examen annuel chez votre médecin vétérinaire peut vous éviter bien des soucis.

 

Conseils connexes

Voir tous les conseils