Quel âge aurait votre animal s'il était un humain?

Conseils sur les premiers soins animaliers

 Les animaux comme les humains peuvent subir des accidents ou tomber subitement malades. Afin d’avoir l’esprit tranquille, les gens avisés veulent se préparer au pire. Voici comment être prêts à presque toute éventualité.

 Que doit contenir une trousse pour animaux en cas d’urgence?

Il existe des trousses déjà préparées que vous pouvez acheter. Vous pouvez aussi vous en faire une vous-mêmes pour la maison. Pour ce faire, cela vous prend :

  • Un nettoyant à base de chlorhexidine diluée pour les petites plaies
  • Des gazes stériles pour nettoyer les plaies mineures
  • Des gants en plastique afin de ne pas surcontaminer une plaie, s’il vous est impossible de nettoyer vos mains, par exemple
  • Des abaisse-langue qui peuvent servir à stabiliser très temporairement une fracture
  • Des bandages élastiques pour faire une compression sur la blessure si ça saigne
  • Du ruban adhésif en tissu pour faire tenir le bandage
  • Un thermomètre
  • Une pince à épiler très propre pour retirer une écharde ou des débris
  • Des ciseaux pour couper le bandage​​

Comment se préparer en cas d’urgence?

Le numéro de votre vétérinaire doit toujours être dans votre cellulaire et dans la trousse d’urgence, facilement accessible.

Si vous partez loin de chez vous, assurez-vous d’avoir dans votre trousse le numéro de téléphone d’un vétérinaire qui se trouve dans cette région, par prévention. Apportez le carnet de santé de votre animal, c’est toujours pratique d’avoir son historique médical à portée de la main.

IMPORTANT : Tous les éléments ci-dessus sont pratiques pour vous donner le temps d’arriver chez votre vétérinaire. Certains propriétaires d’animaux sous-estiment la gravité de la blessure et constate le décès de leur animal les jours qui suivent. Comme pour les humains, il est très difficile d’évaluer les dommages aux organes internes sans faire de tests plus poussés. 

Comment prendre les signes vitaux d’un animal?

Commencez par vous pratiquer sur votre animal quand il est en forme et tranquille.   

Prenez son pouls pour savoir :

  1. Si la circulation cardiaque se rend dans ses membres.
  2. Si le nombre de pulsations par minute est normal.
  3. Si la force de cette pulsation est normale, faible, absente ou rapide.                            

La première chose à savoir, c’est que l’on prend le pouls en palpant une artère, pas une veine. Chaque battement cardiaque correspond à une pulsation. C’est pourquoi on dit que le pouls doit être concordant au battement cardiaque.  L’endroit le plus simple et le plus fiable pour prendre le pouls est la face interne de la cuisse, où l’on sent l’artère fémorale.       

Pour sentir le pouls de votre animal, utilisez le bout de votre majeur ou de votre index et non de votre pouce, pour ne pas vous mélanger avec votre propre pouls.  Couchez votre animal sur le côté.  Soulevez doucement sa cuisse, posez vos doigts au milieu de la cuisse près du ventre et attendez. Comptez le pouls sur 30 secondes et multipliez par 2 pour avoir le nombre de pulsations par minute.

Petits chiens et chats : environ 140 pulsations/minute

Chiens de taille moyenne : environ 120 pulsations/minute

Chiens de grande taille : 60 à 80 pulsations/minute

Chiots : jusqu’à 220 pulsations/minute

 

Vérifiez les éléments suivants :

Les muqueuses : On les voit facilement sur les gencives et le revers des joues. Elles sont censées être du même rose que nos gencives.

Si elles sont pâles ou même blanches, l’animal peut être en hémorragie interne (pas de perte de sang visible) ou externe (sang visible). Si elles sont foncées, il peut s’agir d’une grosse infection ou d’un choc thermique.

Quand vous pesez doucement dessus, elles sont censées revenir à leur couleur rose originale en moins de 2 secondes. C’est ce qu’on appelle le temps de remplissage capillaire. Si elles sont très sèches, c’est souvent parce que votre animal est déshydraté.  

La température : Prenez-la avec un thermomètre rectal, à nettoyer par la suite pour le rangement. Elle doit normalement être autour de 38 à 39 °C. Lors d’un coup de chaleur, elle peut monter à plus de 40 °C. En cas d’infection et de fièvre, elle sera aussi haute. Si elle est basse, c’est peut-être à cause d’un choc, d’une hémorragie, etc. Consultez votre vétérinaire si elle est basse ou trop haute.

 

Que faire si un animal s’étouffe?

Tout d’abord, faites bien attention, car vous pourriez plus nuire qu’aider. Certaines personnes ont le réflexe de croire que l’animal a quelque chose de coincé dans la gorge lorsqu’il tousse. Mais il peut tousser pour plusieurs raisons, notamment : une trachéite, une inflammation de la gorge, un problème cardiaque, une toux de chenil.

Voici une mise en situation :

  • Votre animal mange un jouet, s’étouffe et commence à tousser. Tant et aussi longtemps qu’il tousse, laissez-le faire. Il a plus de chance de sortir lui-même le corps étranger.
  • S’il arrête de tousser et est en détresse, vérifiez alors doucement en ouvrant sa bouche si le morceau est visible.   Si oui, vous pouvez le retirer doucement. Mais attention : dans l’énervement, la plupart des gens ne font que le pousser plus loin.  Vous devez aussi prendre des précautions. Il est possible que vous vous fassiez mordre par votre animal en panique ou parce que vous pensiez qu’il avait quelque chose de coincé dans la gorge et que ce n’était pas du tout le cas.  

Peut-on utiliser la manœuvre de Heimlich chez les chiens et chats?

Certainement, et c’est très utile. Mais attendez que l’animal ne tousse plus avant de commencer la manœuvre. Souvenez-vous que la toux est la meilleure méthode pour déloger les corps étrangers pris dans la gorge.

Voici comment procéder :

  • Si le chien est couché sur le côté, mettez vos 2 mains sur son thorax dans la partie la plus large et enfoncez-le d’un mouvement sec. Selon la grosseur de l’animal, faites une pression de 1 à 4 cm. 
  • Ensuite, ouvrez-lui la bouche, pour aller chercher le corps étranger. Il ne va pas être expulsé loin comme dans les films!   
  • Si la taille du chien le permet, mettez-vous par-dessus lui ou couchez-vous latéralement à lui, et mettez vos 2 mains une par-dessus l’autre; pour la 1re touchant au chien, utilisez votre poing. Et, ici encore, d’un mouvement sec, enfoncez vos mains. Vous voulez faire une pression sur le diaphragme, faites donc le mouvement par en avant.
  • Vérifiez encore si le corps étranger est maintenant visible dans la bouche et enlevez-le délicatement. 

Que faire si l’animal ne respire plus?

Faites-lui la respiration artificielle : Tirez sur sa langue de façon à ce qu’elle ne nuise pas au passage de l’air. S’il y a du sang ou des débris, enlevez-les d’abord.   Mettez votre bouche sur les narines de l’animal et soufflez. Attention, pour les petits animaux, vous ne devez pas souffler trop fort pour ne pas faire éclater les alvéoles du poumon. La capacité respiratoire des humains est beaucoup plus grande que la leur. Insufflez de l’oxygène environ 6 fois par minute. Vous devez voir le thorax se gonfler.

Peut-on faire un massage cardiaque à un chien ou un chat?

Oui, et voici comment : Si possible, couchez l’animal sur son côté droit.  Positionnez-vous entre la 3e et la 6e côte. Pesez environ une fois par seconde. Pour un petit animal, utilisez vos 2 doigts. Pour les plus gros, servez-vous de la paume de vos mains au lieu du bout de vos doigts.  Maintenez la respiration artificielle pendant le massage cardiaque. Toutes les 5 poussées, emplissez les poumons d’air et recommencez. Assurez-vous qu’il y a de l’air dans les poumons quand le cœur va recommencer à battre.   Même si l’animal va mieux après ces procédures, rendez-vous chez votre vétérinaire. Des séquelles peuvent être évitées de cette façon.

Que faire si je retrouve mon animal noyé?

Plus vous arrivez rapidement, plus vous avez de chances de le sauver.  Vous pouvez le tenir la tête en bas quelques secondes pour que la gravité aide un peu à vider l’eau. Puis, au besoin, vous recommencez les manœuvres expliquées plus haut.    S’il est conscient, prenez sa température. L’hypothermie peut rapidement être mortelle. Il faut réchauffer votre animal :

  • En mettant des couvertures dans la sécheuse et en les déposant sur lui par la suite.
  • En utilisant des sacs magiques passés au micro-ondes, mais sans les mettre directement sur son poil pour éviter les blessures.
  • Faites démarrer le chauffage en auto et rendez-vous rapidement chez votre vétérinaire. Des radiographies permettront de voir s’il y a de l’eau sur les poumons et de faire le nécessaire. 

Un truc : plusieurs personnes mettent des morceaux de styromousse dans la piscine afin de permettre à l’animal qui y tomberait d’y trouver refuge.

Vous avez d’autres questions? 

N’hésitez pas à communiquer avec la clinique vétérinaire Passionimo la plus près de chez vous.

Conseils connexes

Voir tous les conseils