Quel âge aurait votre animal s'il était un humain?

Saviez-vous que vos chiens et chats pouvaient aussi souffrir de diabète? L’équipe Passionimo répond à toutes vos questions à ce sujet.  

 

Est-ce qu’il y a des différences entre le diabète animal et humain? 

Comme chez l’humain, il y a principalement 2 types de diabètes, tous 2 reliés à un trouble avec l’insuline. 
 
Le type 1, anciennement appelé diabète juvénile, est de loin le plus fréquent chez le chien. On le dit insulinodépendant, ce qui signifie que le pancréas ne produit plus d’insuline.   
 
Le type 2, le plus fréquent chez le chat, est relié à une résistance à l’insuline ou à une production partielle. On le remarque plus chez les chats obèses, en manque d’activité ou plus âgés.  
 

Comment savoir que mon animal souffre de diabète? 

Plusieurs symptômes sont possibles et peuvent devenir de plus en plus sévères, puisque le diabète est une maladie chronique qui peut s’aggraver. C’est pourquoi nous vous conseillons fortement de venir nous consulter aussitôt que vous remarquez des changements, même subtils, tels que : 
• Perte de poids
• Problème de peau
• Cataracte (œil devient voilé et blanchâtre)
• Vomissements
• Infection urinaire
• Fatigue chronique
• Soif intense (votre animal semble toujours assoiffé même s’il boit beaucoup) 
• Besoin d’uriner souvent
 

Y a-t-il des races de chiens plus à risque?

Même si plusieurs races de chiens peuvent en être affectées, celles les plus à risque sont les schnauzers, les dachshunds, les caniches et les golden retrievers.  
 

Qu’est-ce qui ne fonctionne pas quand un animal a le diabète?

Fabriquée par le pancréas, l’insuline est le messager qui ouvre la porte au sucre pour qu’il pénètre dans les cellules. Quand un animal est diabétique, le messager (l’insuline) ne fait pas son travail, donc le sucre reste en circulation dans le sang.   
 
Les cellules, qui ont besoin de sucre pour se nourrir, crient famine et ordonnent au cerveau d’envoyer le message de manger. L’animal mange donc extrêmement mais maigrit, parce que ses cellules jeûnent. Sachant qu’il ne devrait pas y avoir de sucre dans le sang, les reins, quand ils voient le sucre, le prennent et l’envoient dans la vessie pour le sortir par l’urine. 
 
La vessie n’aimant pas du tout que l’urine soit concentrée en sucre, elle tente de diluer ce dernier en attirant le plus d’eau possible. Même s’il boit énormément, l’animal devient donc déshydraté, parce que toute l’eau est évacuée par l’urine.    
 

Le diabète peut-il causer d’autres problèmes?

Oui, il peut causer des cataractes, des problèmes de tension ainsi que des infections urinaires, puisqu’il y a beaucoup de sucre dans l’urine.  
 

Cette maladie se traite-t-elle?

Le diabète de type 1 ne se traite pas. Il se contrôle avec des injections d’insuline que le propriétaire donne lui-même 2 fois par jour.  
 
Comme chez l’humain, le propriétaire apprend à tester la glycémie de son animal et à ajuster les doses d’insuline. Les injections, qui sont sous-cutanées, sont faciles à faire et pratiquement sans douleur. Vous pouvez même les donner pendant que votre animal mange, il sera alors plus facile de le distraire. 
 
C’est moins compliqué qu’il n’y paraît de contrôler le taux de sucre d’un animal, puisqu’on ne vise pas un contrôle aussi parfait que chez l’humain. Si on compare, disons que c’est moins grave d’avoir un chien un tantinet étourdi parce qu’il est en légère hypoglycémie qu’un humain étourdi qui conduit… En plus, puisque les animaux vivent moins longtemps, l’hyperglycémie a moins de temps pour faire des ravages. 
 
Par contre, le diabète de type 2, quand il est détecté et contrôlé rapidement, peut parfois être traité. Comment? En contrôlant l’hyperglycémie sanguine, les cellules deviennent moins résistantes à l’insuline, ce qui fait en sorte que le chat n’a plus besoin d’injections.  
 

Je ne suis pas à l’aise de faire des injections, est-ce qu’il existe des médicaments oraux? 

Il y en a, mais ils sont peu utilisés en médecine vétérinaire, parce que les gens consultent habituellement trop tard, alors que le diabète est déjà bien avancé. 
 
Les médicaments oraux aident le pancréas à sortir tout ce qu’il peut d’insuline ou les cellules à être plus sensibles au peu d’insuline en circulation. Donc, pour le diabète de type 1 (plus fréquent chez le chien), ça ne fonctionne pas, puisqu’il n’y a pas d’insuline du tout.   
 
Pour le chat (diabète de type 2), la glycémie (taux de sucre dans le sang) est normalement de 4 à 9. Les hypoglycémiants oraux aident à faire baisser le sucre de quelques points (autour de 3). Par contre, en général, les chats que nous recevons en consultation ont une glycémie supérieure à 25, ce qui fait en sorte que nous devons agir plus agressivement.  
 
Mais attention, il n’est habituellement pas facile de donner une pilule à un chat! Il faut connaître les bons trucs et se pratiquer. Votre vétérinaire et votre technicienne en santé animale Passionimo peuvent vous entraîner à ce sujet.
 

Est-ce qu’un animal diabétique doit avoir un régime particulier?

Oui. Pour le chien, il s’agit de nourriture riche en fibres pour ralentir le transit intestinal et répartir sur une plus longue période l’absorption de sucre. Pour le chat, nous conseillons plutôt des protéines très digestibles qui aident à un meilleur contrôle de la glycémie.  
 
Dans tous les cas, il faut diminuer les hydrates de carbone qui augmentent la glycémie. Puis, comme l’animal mange la même chose tous les jours, c’est encore une fois plus facile que chez l’humain qui varie quotidiennement son alimentation. 
 

Un animal peut-il mourir du diabète?

Certainement, comme les humains en mouraient avant. Et pas de manière très agréable, puisqu’il peut finir sa vie complètement déshydraté, cachectique (maigreur extrême) et très malade. Vous ne voulez assurément pas cela pour votre compagnon. Consultez donc rapidement votre vétérinaire si votre animal boit et urine plus, mange beaucoup et maigrit.   
 

Peut-on tenter de prévenir le diabète? 

On ne peut malheureusement prévenir le diabète de type 1, celui le plus fréquent chez le chien. Mais pour prévenir le diabète félin, il est important de garder votre animal mince et actif, et de maximiser vos efforts pour ce faire, même s’il s’agit d’un chat d’intérieur. 
 
On y arrive principalement en le stimulant par la quête de nourriture que l’on cache dans des endroits accessibles mais inhabituels ou avec des jouets spécialement conçus qui l’encouragent à utiliser ses pattes pour obtenir chaque croquette individuellement.
 

Vous avez d’autres questions? 

N’hésitez pas à communiquer avec la clinique vétérinaire Passionimo la plus près de chez vous.