Quel âge aurait votre animal s'il était un humain?

Si votre chien ou votre chat se gratte la tête ou qu’il la secoue, ce n’est pas parce qu’il est en train de réfléchir.

Votre compagnon vous envoie des signaux d’alarme lorsqu’il se gratte la tête ou qu’il la secoue de manière inhabituelle. Quelque chose le dérange. Si vous vous approchez de lui et que vous examinez ses oreilles, voyez-vous des sécrétions ? L’odeur qui se dégage du visage est-elle désagréable, voire nauséabonde ? Si c’est le cas, il souffre peut-être d’une otite.

«Chez le chien ou le chat en santé, ce n’est pas normal d’avoir des sécrétions visibles et en quantité dans le pavillon de l’oreille», explique Dre Marie-Hélène Laporte, de l’Hôpital Vétérinaire Le Gardeur. «Il vaut donc mieux de consulter son médecin vétérinaire afin qu’il vérifie si c’est de la cire ou un symptôme de maladie, même si le chien ne se gratte pas. Malheureusement, il y en a qui vont laisser l’otite aller très très loin avant de commencer à montrer des symptômes d’inconfort.»

Chez les humains, généralement, l’otite se loge profondément dans l’oreille interne. Mais chez le chien ou le chat, elle est plus souvent externe et se manifeste dans le long canal de l’oreille ou au niveau du pavillon.

Spontanément, vous vous demandez sans doute de quelle façon vous pourriez assurer l’hygiène de l’oreille de votre compagnon. «Pas avec un coton-tige !»  prévient Dre Laporte. «Sinon, vous poussez des sécrétions à l’intérieur et bouchez encore plus le canal. Vous favoriserez donc l’apparition d’une otite. Il faut plutôt utiliser des nettoyants approuvés qu’on peut verser directement dans l’oreille et les laisser déloger la cire. C’est le chien, par la suite, en se secouant, qui va expulser le nettoyant et les sécrétions. Ensuite, on n’aura qu’à essuyer le pavillon et ses replis avec un coton ou un linge, sans pénétrer le canal.»

Après chaque baignade de votre chien, afin d’éviter le risque qu’il attrape une otite, Dre Laporte vous recommande d’appliquer le nettoyant. Il n’est pas irritant et il a un effet préventif par son effet asséchant, l’humidité étant propice au développement de l’otite.

Vous pouvez vous procurer ce produit chez votre vétérinaire, sans ordonnance.

À quelle fréquence est-il recommandé de nettoyer les oreilles de votre compagnon ? Selon Dre Laporte, chez les chiens seulement, l’intervalle varie selon la race et le mode de vie. Un nettoyage préventif hebdomadaire, pour les chiens à risque (qui a beaucoup d’activités extérieures, qui va à l’eau, etc.) ou mensuel pour ceux qui ne le sont pas (sédentaires, vivant dans des appartements), est recommandé. L’effet préventif réel.

Les chats, de leur côté, n’ont pas le même type d’otite que les chiens, et elle est généralement causée par des parasites quand ils sont très jeunes, ou elle est secondaire à un autre problème lorsqu’ils sont adultes. Dans tous les cas, l’otite est exceptionnelle.

Si votre médecin vétérinaire diagnostique une otite, il sera très important de le revoir une dizaine de jours plus tard afin de faire valider la guérison de votre chien. « Si elle n’est pas complètement guérie, prévient Dre Laporte, ce sera à recommencer, et le cas risque d’empirer. Les gens sous-estiment trop souvent l’importance de revoir le vétérinaire à la fin du traitement. Il n’est pas du tout normal pour un chien d’avoir trois otites par année. Vraiment pas ! »