Quel âge aurait votre animal s'il était un humain?

Pupilles dilatées, mouvements saccadés de la queue, posture basse, poils hérissés, dos rond, léchage hors contexte oreilles vers l’arrière, etc. : apprenez à reconnaître les signes de stress chez votre compagnon, grâce aux conseils ci-dessous préparés par la Dre Isabelle Demontigny-Bédard, vétérinaire spécialiste en comportement de l’équipe Passionimo. 

(Note : Pour faciliter les discussions et partager l’information au sein de votre famille et de vos amis, nous avons également développé pour vous une affiche facile à imprimer, qui illustre ce langage. Télécharger l'affiche)

1- Tout d’abord, savez-vous que vous avez une importance capitale dans cette détection? Eh oui, votre capacité à reconnaître des signes de stress subtils et de façon précoce chez votre animal permet :

  • D’agir rapidement pour tenter de changer l’état émotionnel et la situation.
  • De retirer votre animal de cette dernière si les signes de stress persistent. 
  • De prévenir une détérioration.
  • D’être un bon intervenant pour votre compagnon à 4 pattes et de guider les interactions avec les personnes non familières.

2- Lorsque vous reconnaissez les signes, essayez de déterminer les déclencheurs et tentez d’exposer votre animal le moins possible à ceux-ci, jusqu’à ce que la meilleure façon d’intervenir pour gérer le problème soit déterminée. Nous vous conseillons bien sûr d’en parler à votre équipe vétérinaire.

3- Agir en bon parent est important non seulement pour la santé physique de votre animal, mais aussi pour sa santé psychologique et mentale. Passionimo a donc créé pour vous quelques outils afin de vous aider à déterminer comment votre compagnon s’adapte à vos activités :

Deux questionnaires d’évaluation bien utiles

Des conseils très pertinents en période de changements et de frénésie

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à communiquer avec l’établissement  vétérinaire Passionimo la plus près de chez vous.

Conseils connexes

Voir tous les conseils