Quel âge aurait votre animal s'il était un humain?

CONNAISSEZ-VOUS LES ASCARIS, LES VERS RONDS DES CHIENS ET CHATS?  

Ils vivent en colonie dans l’intestin des chiens et des chats, jeunes et âgés. Leurs œufs microscopiques sont partout dans l’environnement. Ils résistent au froid et semblent être indestructibles. Heureusement, ils peuvent être évités avec un traitement facile. De quoi s’agit-il? Des ascaris.

Qu’est-ce qu’un ascaris? 

Les ascaris sont des parasites intestinaux ronds, atteignant 7 po de long, de couleur blanche à brun pâle. Ils ressemblent un peu à des spaghettis, mais sont loin d’être aussi succulents! On les appelle aussi des vers ronds. 

Il s’agit de la forme la plus commune de vers parasites chez les chiens et chats ayant accès à l’extérieur, que ce soit à la ville ou à la campagne. Se retrouvant souvent dans les intestins, ils absorbent les nutriments contenus dans l’alimentation de votre animal. 

Comment un animal peut-il en être infesté?

Tous les jours, les chats et chiens qui sortent de la maison sont exposés au risque de contamination. Les ascaris peuvent être contractés de différentes manières, ce qui les rend faciles à propager et difficiles à contrôler. 

En voici quelques exemples :

  • À moins que la chienne ou la chatte n’ait été proactivement traitée contre les parasites pendant la gestion et après la mise bas, pratiquement tous les chiots et chatons sont contaminés par leur mère. Le système immunitaire est alors trop faible pour se défendre.
  • L’infection chez les chatons peut également se produire par le lait maternel.  
  • Les chats et les chiens peuvent ingérer des œufs d’ascaris en mangeant des excréments ou des petits animaux (ex. : mulots, souris) porteurs de ces vers.  
  • Le chat peut se contaminer en grattant le sol pour faire ses besoins et en se lavant les pattes, par exemple, et le chien, en mangeant du gazon. 

Comment savoir qu’un animal est contaminé?

Ce n’est pas toujours évident de savoir que votre chat ou votre chien a des ascaris. Vous pourriez même ne pas le remarquer, car l’animal peut souvent ne présenter aucun symptôme, aucun signe d’infection. 

Si symptômes il y a, ce sera de la toux, des troubles digestifs, un pelage terne et l’incapacité de prendre du poids. Habituellement, ce ne sont pas des troubles de santé graves. Un parasite n’a pas avantage à tuer son hôte, parce qu’il mourra aussi. D’où l’expression « être un parasite » : un organisme qui vit aux dépens d’autrui.

Certains auront un choc en voyant leur chiot ou leur chat vomir des « spaghettis grouillants ». C’est plus fréquent chez les animaux lourdement parasités. Ils peuvent aussi être présents dans les excréments. 

Comme la grande majorité des jeunes animaux sont contaminés, on recommande une analyse de selles, surtout si l’animal semble avoir de la diarrhée. Lors de tests en laboratoire, c’est la présence d’œufs microscopiques qui nous confirme ou non si l’animal est atteint.  

Pourquoi faire une analyse de selles quand on pourrait tout simplement traiter l’animal?

Les ascaris appartiennent à une classe de parasites parmi tant d’autres. Il y a les vers à crochet, les vers plats (le ver solitaire), la giardia, les coccidies, etc.  Chacun nécessite une approche différente. Si un animal est parasité, il pourrait l’être à plusieurs. Vaut mieux savoir à quoi on s’attaque et l’éliminer pour de bon.

Les ascaris peuvent-ils se transmettre à l’humain?

Les ascaris du chien et du chat peuvent être dangereux pour l’humain. Les enfants, les individus ayant un système immunitaire affaibli et les femmes enceintes sont plus à risque. Les humains se contaminent en ingérant les œufs du parasite déposés sur le pelage de leur compagnon ou dans le milieu extérieur (jardins, carrés de sable dans lesquels les chats ont fait leur besoin, etc.). 

On comprend donc que l’inquiétude des professionnels de la santé soit orientée vers les enfants : leurs mesures d’hygiène ne sont pas encore bien maîtrisées, et ils témoignent physiquement tout leur amour envers leur compagnon en leur donnant des câlins. 

Chez l’adulte, la maladie se traduit par un état grippal (douleurs musculaires, faiblesse). Chez l’enfant, les larves d’ascaris peuvent créer de graves lésions dans les yeux ou le tissu nerveux. Ces infections sont rares, il ne faut donc pas paniquer. Mais qui veut prendre ce risque avec ses petits chéris? Les mesures de prévention sont simples à appliquer et donnent une paix d’esprit.

Comment puis-je éviter que mon animal attrape des ascaris et que faire si cela arrive?

Le mot d’ordre : prévention! Les conséquences graves causées par la présence d’ascaris sont réelles, mais rares. Heureusement, cela peut être évité avec une prévention mensuelle et se traite facilement avec un médicament vermifuge. 

Sachant que les vers ronds sont très fréquents chez les jeunes animaux, il est recommandé de les vermifuger tôt dans la vie de l’animal. Les bons éleveurs le savent et le feront avant même que vous preniez possession de l’animal. 

Les spécialistes recommandent de donner un vermifuge dès l’âge de 2 à 3 semaines, avant que l’environnement soit contaminé. Ces produits qu’on appelle des vermifuges sont peu coûteux. Il est encore plus important de ramasser les fèces de votre chiot afin de garder l’environnement exempt d’œufs de parasites. 

Si c’est un chaton que vous trouvez qui est âgé de quelques mois, raison de plus pour aller immédiatement le faire examiner. Il pourrait être porteur d’autres parasites comme les puces, les mites d’oreilles ou la teigne.

Dès que vous rencontrerez votre vétérinaire avec votre compagnon au début de sa vie, il vous présentera des mesures préventives et des vermifuges qui existent contre les parasites. Il vous prodiguera les meilleurs conseils et vous proposera le traitement le plus approprié, en tenant compte, entre autres, de l’environnement où vous vivez et de votre mode de vie.  

Avez-vous d’autres trucs de prévention à conseiller?

  • Il est essentiel de garder propre la zone de vie de votre chien et de votre chat (nettoyage régulier de la litière pour ce dernier). 
  • Les personnes qui sont en contact direct avec le sol et qui pourraient avoir été contaminées par des excréments de chat ou de chien doivent porter des gants ou se laver les mains immédiatement. Si vous faites du jardinage, mettez des gants; les chats adorent la terre meuble. 
  • Il faut recouvrir les aires de jeux des enfants où les animaux ont fait leurs excréments (par exemple dans un carré de sable, qui est souvent la litière idéale pour les chats). Cela évitera que les chats, mais aussi d’autres animaux, tels les ratons laveurs, contaminent la surface. Les ascaris, une fois dans le sol, sont contaminants pendant au moins 5 ans. D’ailleurs, le parasite du raton laveur est encore plus dommageable que celui du chat ou du chien.
  • Encouragez les enfants à se laver les mains après avoir touché aux animaux.

Sachez surtout que votre vétérinaire peut vous aider à prévenir, à examiner et à traiter les ascaris. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à communiquer avec la clinique vétérinaire Passionimo la plus près de chez vous.