Santé des griffes

Pour la santé des griffes des chats

Saviez-vous que…

• Les griffes de votre chat ne sont pas automatiquement synonymes de destruction du divan, de blessures chez les enfants ou de transformation en victimes d’Edward aux mains d’argent? 
• Les griffes du chat sont utiles, notamment pour marquer son territoire, se défendre, se déplacer, garder son équilibre, jouer ou s’étirer? 
• Le chat peut les rentrer ou les sortir selon ses besoins, contrairement à celles du chien? 
 

Une nouvelle ère: on ne dégriffe plus

L’automatisme du dégriffage chez le chat n’est en effet plus si courant. Les attitudes ont changé, et cette pratique devient de plus en plus controversée. Celle-ci est même déjà interdite dans plus de 40 pays à travers le monde, comme en Australie, au Brésil, en Israël et dans la majorité des pays d’Europe. 
 
Au Canada, la Nouvelle-Écosse a emboîté le pas en mars 2018, suivie par la Colombie-Britannique, en mai 2018. D’ailleurs, plusieurs de nos établissements vétérinaires Passionimo n’offrent plus ce service depuis des mois, voire des années. 
 

En quoi consiste le dégriffage? 

Soulignons que le dégriffage (ou onyxectomie) est une procédure chirurgicale optionnelle, non médicalement requise et pratiquée sous anesthésie générale. Cela consiste à l’amputation de la 3e phalange  et, ainsi, à l’ablation de la griffe de chaque doigt. 
 
Bien sûr, comme toute intervention chirurgicale, cela comporte des risques anesthésiques et aussi des complications potentielles (hémorragie, infection, etc.). 
 

Quelles sont les autres solutions? 

Il y en a plus que vous ne le pensez, et elles sont simples et efficaces! 
 
En effet, grâce à l’évolution des connaissances en comportement animal, il est possible de réduire les désagréments que peuvent causer les chats avec leurs griffes, à l’aide d’astuces simples. 
 
En voici donc quelques-unes qui permettent aux chats d’exprimer leurs comportements normaux spécifiques à l’espèce, tout en vous protégeant, ainsi que vos enfants et votre environnement. 
 
Souvenez-vous que même un chat adulte peut changer son comportement si on favorise le nouvel apprentissage. Après tout, même un adulte peut apprendre à jouer du piano!
 

1) Griffoir ou arbre à chat 

Procurez-vous un griffoir/arbre à chat  où votre félin pourra griffer autant qu’il le souhaite. Et ne vous inquiétez pas : ça ne se limite plus à une structure de tapis brun; il y en a maintenant de très esthétiques, qui ne gâcheront pas votre décor.  
 
Quelques règles à respecter pour que ce soit efficace : 
 
-  Le mettre dans un endroit passant, directement dans l’aire de vie familiale; à l’endroit où le chat veut faire ses griffes et non là où vous aimeriez qu’il les fasse. Un arbre à chat délaissé dans le fond du sous-sol ne sert à rien. Même chose pour vous si vous y mettez un vélo stationnaire en pensant vous remettre en forme… 
 
- Doit être assez haut pour que le chat puisse s’allonger de tout son long pour étirer sa colonne vertébrale. 
 
- Être fait d’un matériel que votre compagnon apprécie particulièrement (corde, carton, jute, cuir, tissu, bois…). Les préférences varieront d’un chat à l’autre. Chacun ses goûts! 
 
- Être aussi stable qu’un arbre. 
 

"Pas de griffes sur mon divan!!!"

Eh oui, votre divan répond à tous ces critères! Mais pas de panique. Pour qu’il ne se transforme pas en griffoir : 
 
- Recouvrez-le (ou une partie) à court terme de papier d’aluminium, d’une toile de plastique ou de ruban à double face par exemple, et récompensez votre chat de sa gâterie préférée chaque fois qu’il utilise le griffoir/l’arbre à chat. 
 
- Déposez une couverture sur les coussins ou les accoudoirs. 
 
- Placez le griffoir/l’arbre à chat sous le coin du divan en glissant sa base sous la patte du meuble : cela lui permettra de répondre au critère de stabilité.
 
- Saupoudrez ou vaporisez de l’herbe à chats sur le griffoir.
 
- Si votre chat a déjà laissé ses traces de griffes sur le bois ou le tissu, le mieux est de les faire disparaître (en mettant une couverture ou en réparant la surface); sans avoir de preuve scientifique incontestable, on suspecte que les chats seraient portés à recommencer en les voyant.  

 

2) Protège-griffes ou couvre-griffes

Il en existe plusieurs marques, de couleurs variées. Il s’agit de petits capuchons de plastique qui sont collés sur la griffe et l’englobent. Ceux-ci resteront en place jusqu’à ce que la griffe soit trop longue (4 à 6 semaines environ). 
 
Les chats qui les portent semblent à l’aise. Nos équipes vétérinaires peuvent les coller pour vous, ou vous pouvez apprendre à le faire à la maison. 
 

3) Coupe-griffes

Il est aussi plus facile qu’on le pense de couper les griffes d’un chat. Encore là, une méthode douce avec du renforcement positif assurera que ce soit fait en harmonie. Nous nous ferons un plaisir de vous montrer tous nos trucs !
 

4) Reconnaissance du langage corporel du chat  

Même s’il est extrêmement rare qu’ils soient hospitalisés pour cause de griffures, les enfants sont parfois si contents à la vue d’un compagnon poilu qu’ils ne prennent pas conscience des messages envoyés par l’animal. 
 
Pupilles dilatées, mouvements saccadés de la queue, oreilles tournées vers le côté ou vers l’arrière, posture basse ou en boule, léchage hors contexte : tous ces éléments sont des signes que votre chat vous envoie. 
 
Reconnaître les signes de stress chez le chat peut aider à prévenir les attaques ou les troubles de comportement. Nous avons d’ailleurs développé à cet effet l’outil Parlez-vous chat ? 
 

Vous avez des questions?

Pour toutes ces solutions, nos vétérinaires peuvent vous conseiller de façon personnalisée pour que vous, votre famille et votre compagnon félin viviez heureux et dans l’harmonie! N’hésitez pas à nous parler de votre situation directement. 

Cliniques les plus proches offrant ce service

Cliquez ici pour permettre la géolocalisation

Quel âge aurait votre animal s'il était un humain?