Adoption d’un chien

Adopter un chien : Les conseils de Passionimo

Avez-vous l’intention d’adopter un chien ? Passionimo vous livre des conseils pour vous guider en la matière.

Il est beau et adorable. Vous l’imaginez déjà occuper une place de choix dans votre foyer. Si vous avez des enfants, il sera leur compagnon de jeu les jours de congé et pendant les vacances. Pour vous-même, il sera un ami, une présence, un être auquel vous vous attacherez. Oui, ce petit être à quatre pattes que vous avez envie d’adopter vous inspire de beaux projets.

Les questions à se poser avant d’adopter un chien

Le chien que vous pensez adopter est surtout un être vivant : il bouge, mange, s’exprime. Très souvent aussi, il est imprévisible. Il n’y a pas de bouton “on/off” pour le mettre en marche ou l’arrêter.

Avant d’adopter un chien, posez-vous les bonnes questions.

Ai-je le temps d’avoir un chien?

Il est d’abord important de se demander ce qui motive votre désir d’avoir un chien et quelle place ce dernier occupera au sein de votre famille.  Restera-t-il seul de longues heures?  Si oui, il pourrait faire de l’anxiété de séparation. Avez-vous le temps d’aller le promener tous les jours?  Lorsque vous irez en vacances, est-ce que ce sera avec lui ou sans lui?  Serez-vous la seule personne à répondre à ses besoins ou est-ce que le reste de la famille s’engagera aussi?

Un chien très ou peu actif?

Quelles sont les activités quotidiennes que vous ferez avec votre chien? 

Est-ce que vous irez vous promener et courir avec lui ? Va-t-il rester dans la cour ? Est-ce que ce sera un chien d’appartement ?

Il faut garder en tête que les différentes races de chiens n’ont pas été créées dans le même but.  Ceci peut en partie guider les attentes à avoir quant au niveau d’activité physique et mentale dont un chien peut avoir besoin.

Un chien de quelle taille?

Certains chiens sont gigantesques, d’autres ne sont pas plus gros qu’un lapin. Votre maison (ou votre voiture) est-elle assez grande pour accueillir un Saint-Bernard ? Vivez-vous en ville ou à la campagne ? Certains chiens, par leur bagage génétique, ont besoin de courir tous les jours. Si vous les « enfermez » dans un studio ou un tout petit logement du centre-ville, ils risquent fort d’être malheureux et de le manifester dans leurs comportements.

Un chiot ou un chien adulte?

Si c’est un chiot, même si on connaît ça et qu’on a déjà eu beaucoup de chiens, on devrait suivre des cours de maternelle avec lui. Comme les bambins qui se familiarisent avec d’autres de leur âge à la garderie, le chiot a besoin d’une vie sociale à un très jeune âge. Chaque chien doit être considéré comme unique. C’est un individu.

Ensuite, il faut accorder beaucoup de temps d’éducation à travers toutes les activités de la journée. Avant chaque interaction, il faut guider le chien dans sa vie en société. Lui faire connaître les règles. Comme les humains, il apprend à force de répéter, de réussir et d’être renforcé. Il faut être patient ! C’est souvent plus facile avec un chiot parce qu’il a un « disque dur » vierge. Il n’a pas le bagage de règles qu’il aurait apprises dans une autre famille et qui ne nous conviennent pas

Si vous avez de jeunes enfants, il serait peut-être avantageux pour vous d’adopter un chiot qui grandira avec eux. Il s’habituera aux sons et aux bruits de la maison. Il n’aura pas, contrairement à un chien adulte, à s’y adapter. Malheureusement, les statistiques nous disent que plusieurs chiens en bas âges seront relocalisés… Leurs nouveaux « parents » n’en voudront plus. Ils ne savaient pas à quoi s’attendre, n’étaient pas préparés et ne connaissaient pas les coûts engendrés par ce nouveau membre de la famille. Ils étaient mal informés. Et vous ?

Avant d’adopter un chiot (ou un chien adulte), répétons-le, il est recommandé de vous adresser à un professionnel. Un membre de votre équipe vétérinaire. Éventuellement, ils pourront selon le cas, vous recommander de bonnes ressources dont ils reconnaissent la compétence et le professionnalisme pour l’éducation, l’entraînement ou le toilettage, par exemple.

Si vous songez à adopter un chien adulte, c’est un beau geste puisque plusieurs dans les refuges attendent de trouver un foyer. Contrairement au chiot, il est déjà tout « modelé ». Vous connaissez déjà sa personnalité, elle changera probablement peu. Vous savez déjà, en l’adoptant, quelles exigences il aura et quels défis d’adaptation il devra relever dans sa nouvelle famille.

Le chien adulte a reçu une éducation probablement un peu différente de celle que vous auriez donnée à un chiot. Les règles de votre maisonnée ne sont peut-être pas celles de son ancien foyer. Par exemple, il lui était peut-être permis de sauter sur ses propriétaires pour les saluer dans son ancienne maison, mais pas dans la vôtre. Il devra apprendre les nouvelles règles tout en « désapprenant » certaines des anciennes auxquelles il a été soumis dans la première phase de sa vie.

Combien coûtent les bons soins d’un chien ?

Un chien adulte entraîne généralement moins de frais, les dépenses initiales associées à celles d’un chiot ayant déjà été faites. De plus, puisqu’il a arrêté de grandir, il ne sera pas nécessaire d’acheter plusieurs harnais ou de modifier son alimentation. En fait, c’est plus simple. 

Au Royaume-Uni, les animaux sont assurés dans la majorité des foyers. Au Québec, ce service est beaucoup moins utilisé. Pourtant, l’assurance peut être fort avantageuse pour les propriétaires de chiens. Accident, maladie, en réservant une somme fixe dans son budget mensuel, on a l’esprit en paix. À cela, bien sûr, il faut ajouter d’autres dépenses telles que la nourriture, les accessoires, le toilettage, la pension, le permis municipal, etc.

Famille d’accueil d’un chien

Finalement, lorsqu’on adopte un chien, on espère que ce soit pour toute sa vie.  Avant de prendre cet engagement, pourquoi ne pas tenter l’expérience de devenir famille d’accueil pour un chien de refuge pendant quelques semaines?  Ainsi, vous verrez ce que ça représente réellement comme charge de travail et vous découvrirez peut-être le chien idéal pour votre famille du même coup!

Vous avez d’autres questions?

N’hésitez pas à communiquer avec l’établissement vétérinaire Passionimo le plus près de chez vous.

Soumettre votre candidature

avec un établissement vétérinaire