Adoption d’un deuxième animal

J'ai un chien et je voudrais un autre animal

Comment présenter un nouveau chien, chat ou animal exotique à un chien dans une résidence?

Les amoureux des animaux comme vous et nous peuvent facilement avoir la piqûre et vouloir en avoir plus d’un. La preuve, selon un sondage de l’Association des Médecins Vétérinaire du Québec en pratique des petits animaux, 19 % des foyers québécois possèdent un chien ou un chat, avec respectivement une moyenne de 1,2 et 1,7 par domicile.  

Pour une cohabitation harmonieuse entre animaux

Pour maximiser les chances d’une bonne cohabitation lorsque vous introduisez un nouvel animal dans votre demeure, Passionimo a préparé pour vous une liste de questions-réponses. 

QUE DOIS-JE FAIRE AVANT D’INTRODUIRE UN NOUVEL ANIMAL DANS LA MAISON?

Il faut surtout beaucoup réfléchir! Voici quelques questions importantes à vous poser : Combien de temps puis-je investir? Quel est mon espace disponible? Quel est mon budget?  

Même si votre enfant vous déclare qu’il veut absolument un chat, un chien ou un poisson rouge et qu’il va s’en occuper nuit et jour, cela peut souvent durer tout au plus quelques semaines. Au lieu de lui dire que s’il n’en prend pas soin vous allez en faire don à une autre famille, ayez plutôt en tête dès le départ que l’animal sera souvent votre responsabilité… Un animal n’est pas un jouet, c’est un être sensible et attaché à sa famille, souvent en peu de temps!   

Renseignez-vous de prime abord sur l’espèce et la race désirées pour savoir si cela concorde avec votre mode de vie.  

SI J’AI DES ENFANTS, DOIS-JE PRENDRE DES PRÉCAUTIONS SPÉCIALES?

Oui, surveillance est le mot d’ordre! Tous les animaux – comme tous les humains d’ailleurs – n’ont pas le même degré de patience. Introduire un nouvel animal dans son domicile, c’est stressant pour tous. Il faut donc redoubler de prudence.   

Penser qu’un animal ne pourrait jamais mordre, c’est penser qu’une maman ne pourrait jamais crier ou perdre patience… C’est impératif qu’un animal ait un endroit où se réfugier pour avoir la paix. Attention, le nouvel animal ne connaît pas ce lieu! Il faudra donc l’y introduire et s’assurer que tout le monde à la maison comprend que lorsque le chien est à cet endroit, on ne va pas le déranger. 

MON NOUVEAU COMPAGNON POILU PEUT-IL TRANSMETTRE DES MALADIES À MON AUTRE ANIMAL?

Oui, et c’est malheureusement très fréquent : transmission de puces, de vers intestinaux et de maladies respiratoires. Deux règles à suivre : 

  1. Assurez-vous que notre animal actuel est bien vacciné.
  2. Avant de l’accueillir dans votre maison, allez chez votre vétérinaire avec votre nouvel animal, surtout s’il vient de l’extérieur, d’un refuge, d’une animalerie ou que vous n’avez pas accès à son historique médical.

De plus, certaines maladies peuvent rester latentes pendant plusieurs jours avant de se déclarer, mais l’animal est quand même contagieux. C’est donc très important de penser aussi protéger les animaux que vous avez déjà.

J’aimerais avoir un 2e chien. Comment faire pour que le 1er cohabite bien avec le petit nouveau ?

L’idée générale est de faire en sorte qu’il n’y aura pas de compétition pour les ressources et que l’ancien animal pourra conserver ses habitudes et ses endroits préférés (comme son divan, son lit, etc.).

Un petit nid douillet

Assurez-vous que chacun des chiens aura un endroit qui sera son havre de paix où vous pourrez les placer lorsque vous ne serez pas en mesure de superviser les interactions ou lorsqu’ils auront besoin d’une pause.  Des cages dans lesquelles on place une couverture ou un coussin ainsi qu’un jouet farci de nourriture sont souvent des alliés précieux.  Il faut s’assurer que chaque chien est bien confortable d’être confiné.  

Introduction initiale

Une belle façon de présenter 2 chiens, c’est de le faire en territoire neutre en les occupant, par exemple en les emmenant prendre une marche. Ils pourront ainsi faire connaissance tout en s’amusant. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à leur faire porter des muselières paniers et à les tenir en laisse au début.

Exploration des lieux

Lorsqu’il sera le moment pour le nouvel arrivant d’explorer la maison, il serait judicieux qu’il puisse le faire à sa guise, sans avoir à se soucier du chien résident.  C’est donc un bon moment pour qu’un des propriétaires sorte avec le chien résident pendant que l’autre supervise le nouveau pensionnaire dans son exploration.  Afin de prévenir qu’il y ait une perte de contrôle lors de la 1ère exploration, faire le tour des lieux en laisse lâche peut être une bonne option.   

Expositions supervisées

Une fois l’introduction initiale faite et la maison bien explorée, de courtes séances d’interactions supervisées entre les deux chiens peuvent avoir lieu.  Faites bien attention d’avoir retiré les jouets préférés de chacun et les os afin de prévenir la protection de ressources.  Assurez-vous d’interrompre le jeu régulièrement et de rappeler les chiens à vous successivement.  Si vous remarquez qu’un des chiens présente des signes de stress ou devient difficile à interrompre, mettez fin à l’interaction et laissez-les prendre une pause.   

Pour une cohabitation harmonieuse, assurez-vous qu’il n’y a aucune compétition pour les ressources : mettez donc 2 distributeurs de nourriture, 2 ou 3 bols d’eau, plusieurs endroits où se reposer, etc.   

Y a-t-il des trucs spécifiques si je veux introduire un chat dans la maison de mon chien ?

Pour augmenter les chances que la première impression soit bonne, il est important de s’assurer que le nouveau chien ne prendra pas le chat en chasse.  Pour y arriver, l’introduction du chat devra se faire en quelques étapes étalées sur quelques à plusieurs jours, selon la personnalité de chaque animal impliqué.  

Un petit nid douillet

Au tout début, choisissez une pièce confortable (bien sûr, pas la préférée de votre chien) où vous pouvez confiner temporairement votre nouveau pensionnaire.   Mettez-y de la nourriture, de l’eau, une litière, des jouets, etc.  Bref, tout ce dont le nouveau chat a besoin.  

Interactions indirectes

Favorisez les interactions indirectes entre le nouvel arrivant et l’occupant actuel en plaçant des items intéressants de part et d’autre de la porte.  Ceci peut être des gâteries, de la nourriture, des jouets, etc.  Le but est de favoriser l’exploration en créant des associations positives.  Un petit truc : en utilisant un jouet ayant deux grosses extrémités séparées par une partie centrale mince, on peut le coincer sous la porte et ainsi créer des opportunités de jeu collectif pour le chat et le chien. 

Au bout de quelques jours, il pourrait être judicieux d’échanger des items utilisés par le chat et le chien, comme des couvertures, par exemple, pour les aider à se familiariser avec les odeurs l’un de l’autre.   

Expositions supervisées

Au bout de quelques jours, lorsque les interactions indirectes se passent bien et que les deux animaux présentent peu de signes de stress, ouvrez la porte de la pièce pour laisser sortir le petit nouveau tout en maintenant le chien en laisse pour aider à contrôler les mouvements trop brusques.  C’est un bon moment pour avoir de savoureuses gâteries à portée de main.  Commencez par une courte sortie.  Supervisez bien ce qui se passe.  Retournez le chat dans sa pièce avant que l’interaction devienne tendue.  Évitez surtout de forcer le chat et le chien à se côtoyer, il faut les laisser aller à leur rythme.  Au fil des jours, augmentez la durée et le nombre de sorties.   

Pour une cohabitation harmonieuse, assurez-vous que le chat pourra avoir accès facilement à ses ressources sans être dérangé par le chien et qu’il pourra aussi se reposer hors de portée du chien.  L’utilisation de barrière pour bébés est particulièrement intéressante pour empêcher l’accès du chien à la pièce du chat.  Privilégier les endroits en hauteur pour placer la nourriture ou un lit pour le chat peut aussi aider.    

Attention, ce n’est pas parce qu’ils font partie de la même famille que votre chat et votre chien vont se considérer comme frère et sœur.  Certains chiens ont un fort instinct de prédation et il suffira d’un mouvement ou cri de la part du chat pour déclencher une chasse qui pourrait être fatale.  D’autres chiens peuvent être très gentils avec les chats dans la maison, mais les chasser dès qu’ils se retrouvent à l’extérieur.  La supervision est donc importante.

Que faire si j’ai envie d’introduire un animal exotique et que j’ai déjà un chien à la maison ?

De belles histoires d’amitié entre chiens et lapins ou oiseaux circulent souvent sur Facebook. Cela peut arriver, mais il y a malheureusement encore plus d’histoires de prédation et il y a de ces histoires qui pourraient facilement être évitées. Pensons aux Greyhound retraités du monde des courses de chiens qui partagent soudainement un domicile avec un lapin… Étant entraînés pour courir après des proies, ils pourraient attaquer le lapin.  

Séparation physique et supervision sont donc très importantes!

Rappelez-vous qu’on a qu’une chance de faire une bonne première impression! Chaque maisonnée étant différente, consultez votre équipe vétérinaire avant l’addition d’un nouveau membre à la famille pour qu’un plan adapté à votre réalité puisse vous être proposé.  L’introduction d’un nouvel animal dans un foyer est un autre bel exemple de moment où « prévenir vaut mieux que guérir »! Un peu de planification et de prévention épargnera beaucoup de problèmes futurs. 

Vous avez d’autres questions?

N’hésitez pas à communiquer avec l’établissement vétérinaire Passionimo le plus près de chez vous.

Prendre rendez-vous

avec un établissement vétérinaire