Problèmes urinaires

Problèmes urinaires chez le chat : les symptômes et traitements

Votre chat a de la difficulté à uriner ou urine à des endroits inopportuns ? Il s’agit d’un symptôme fréquemment évoqué pour une demande de consultation avec le vétérinaire. Votre chat souffre peut-être de problèmes du bas appareil urinaire, mais qu’en est-il exactement ? 

Les symptômes

Les problèmes urinaires de votre compagnon félin se manifestent de plusieurs façons. Vous pourriez avoir la puce à l’oreille en voyant votre chat passer plus de temps dans sa litière. Les propriétaires de chats disent souvent « Mon chat semble forcer pour uriner et il n’y a que des petites gouttes qui sortent… ». Ceci est en effet un signe d’inconfort flagrant et il est important de consulter votre équipe vétérinaire rapidement.

Certains chats urineront en dehors de la litière et à des endroits inopportuns. Avant de penser à un trouble de comportement, il faut penser à une condition médicale. Certains propriétaires penseront que le chat se venge de quelque chose, mais il n’en est rien.

De plus, il pourrait y avoir présence de sang dans l’urine ou votre chat pourrait pousser des miaulements d’inconfort pendant la miction. Soyez attentifs. Un symptôme grave et alarmant est si votre chat force sans qu’aucune goutte d’urine ne soit évacuée. Il s’agit alors d’une urgence. Assurez-vous de ne pas confondre ces symptômes de difficulté urinaire avec de la constipation, afin de ne pas sous-estimer l’urgence du problème.

Les possibles diagnostics

Il est parfois possible de ne pas connaître la cause du problème urinaire. On dit alors qu’il s’agit d’une cystite idiopathique. Dans d’autres cas, des pierres se seront formées dans la vessie. Il existe plusieurs types de pierres différentes, mais elles irritent toutes la paroi de la vessie provoquant de la douleur, du sang, de l’inflammation et, quelques fois, des blocages urinaires complets. La vessie de votre chat pourrait aussi présenter des cristaux urinaires.

En résumé, c’est comme s’il y avait du sable dans son urine. Comme les pierres, les cristaux peuvent provoquer de l’inflammation, de la douleur et des blocages urinaires partiels ou complets. Une infection urinaire, une masse dans la vessie et plusieurs autres causes peuvent aussi être à l’origine de la douleur et de l’inconfort que votre chat manifeste au moment d’uriner.

Les causes

Souvent, nous observons que les problèmes urinaires sont liés au stress. Il faut savoir que les chats ne manifestent pas toujours le stress de la même façon que nous. Un manque de stimulation et une routine instable sont souvent des sources de stress chez les chats et spécialement chez les chats d’intérieur. Nous sous-estimons trop souvent l’importance de stimuler les chats. Ce sont des animaux intelligents qui peuvent souffrir d’ennui. Des chats qui rôdent sur le terrain, des bruits nouveaux, l’arrivée d’un nouveau coloc, un conjoint, un bébé, un déménagement, l’arrivée d’un nouvel animal et tant d’autres changements peuvent être des sources de stress pour les chats.

Le surpoids est aussi un des facteurs contribuant au développement de problèmes urinaires. On ne répétera jamais assez qu’il est important de stimuler nos chats et de les garder minces. Les chats mangent souvent trop, et ce, par ennui. Le manque d’activité est donc aussi considéré comme étant un facteur contribuant au développement de problèmes urinaires.
L’alimentation peut aussi jouer un rôle dans les problèmes urinaires. Par exemple, certains chats tolèrent moins bien que d’autres les apports en minéraux de certaines diètes. Une restriction en eau, bien souvent parce que le chat ne boit pas assez de lui-même, contribue aussi aux vilains problèmes du système urinaire bas des chats.

Sachez que les mâles et les femelles peuvent tous deux souffrir de problèmes urinaires. Cependant, les mâles sont plus prédisposés anatomiquement à souffrir d’un blocage urinaire complet. Leur urètre, le petit canal qui apporte l’urine de la vessie à sa sortie, étant plus long et plus étroit que chez la femelle.

Comment prévenir les problèmes urinaires ?

Il est important de stimuler les chats à boire. Fontaine d’eau, mettre plusieurs bols à différents endroits dans l’environnement, avoir de l’eau toujours fraîche, un apport de nourriture en conserve, un ajout d’eau dans les croquettes, un ajout de saveur dans l’eau ; les trucs sont multiples.

Assurez-vous de stimuler votre chat à boire, particulièrement s’il a déjà eu des problèmes urinaires dans le passé. Utilisez de la nourriture spécialement conçue pour réduire les risques de problèmes urinaires si votre chat est à risque ou s’il a déjà souffert de problèmes du bas appareil urinaire.

Si votre chat mange une diète sous recommandation de votre vétérinaire pour des problèmes urinaires, ne changez rien à sa routine alimentaire sans en parler à votre équipe vétérinaire. Prévenir les récidives est un réel enjeu et toutes les diètes ne s’équivalent pas. Ils existent tant de problèmes urinaires différents qu’une seule diète ne peut pas tous les contrôler.

Assurez-vous de stimuler votre chat adéquatement, surtout s’il est un chat d’intérieur, car l’impossibilité de réaliser les comportements normaux pour son espèce est une grande source de stress.

Et si votre chat présente des symptômes ?

Consultez rapidement votre équipe vétérinaire si votre chat présente des symptômes de problèmes urinaires. Après l’examen physique, une analyse urinaire sera le premier test à faire pour trouver la cause du problème. Des radiographies de l’abdomen ou une échographie de la vessie, pour vérifier la présence de pierres ou de cristaux dans la vessie, ainsi qu’une culture urinaire (pour identifier s’il y a une infection et avec quoi la traiter) pourraient être recommandées selon la situation. Une fois le diagnostic fait, le traitement approprié sera élaboré. Il faut traiter les infections urinaires avec les antibiotiques choisis selon les résultats de ces tests.
La dissolution de certains types de pierres urinaires est possible à l’aide d’une nourriture thérapeutique, alors que d’autres devront être enlevées chirurgicalement. Il est important de comprendre qu’il n’y a pas de médicament dans la nourriture, mais ces diètes sont spécialement formulées avec des taux de minéraux et des ingrédients qui favorisent la dissolution des cristaux et des calculs vésicaux.
De plus, on tentera d’identifier les sources de stress chez les chats anxieux et on utilisera des nourritures formulées pour ce type d’enjeux. Parfois, des médicaments pourraient être prescrits afin d’aider à diminuer les risques de récidives de cystites idiopathiques des chats atteints.

L’inflammation de la vessie sera traitée avec des anti-inflammatoires spécialement formulés pour les chats et la douleur sera contrôlée. Les ratios précis d’oméga dans les nourritures spécialement formulées peuvent aussi aider à contrôler l’inflammation de la vessie. Pour les blocages urinaires complets, une intervention rapide est nécessaire. L’animal devra être hospitalisé et l’équipe vétérinaire procédera alors au déblocage en passant une sonde urinaire dans son urètre.

Lors de leur retour à la maison, il faudra stimuler ces animaux qui présentent des problèmes urinaires à boire plus. S’ils boivent davantage, ils urineront plus souvent et les cristaux auront moins de temps pour se former dans la vessie. C’est entre autres pourquoi certaines nourritures en conserve spécialement formulées pour ce genre de problèmes peuvent aider.

De plus, il est important de s’assurer que les litières plaisent à l’animal et qu’elles sont adéquatement situées dans la maison. Un animal qui n’aime pas sa litière pourrait se retenir d’uriner plus longtemps pour éviter d’y aller. Les chats vivant dans des maisons multi-chats peuvent aussi vivre du stress en ayant à cohabiter avec des compagnons avec qui ils ont moins d’affinités. Il faudra donc avoir un œil attentif afin de détecter les signes de stress au sein de votre maisonnée. Si vous suspectez des conflits, n’hésitez pas à contacter votre équipe vétérinaire pour qu’elle vous aiguille sur les solutions possibles.

En conclusion, restez attentifs au problème urinaire de votre compagnon et consultez rapidement en cas de doute. Les problèmes du bas appareil urinaire sont plus faciles à régler lorsqu’ils sont diagnostiqués tôt dans l’évolution de la maladie, mais peuvent être dangereux pour la vie de votre animal s’ils sont détectés tard. Stimulez votre chat à boire, évitez-lui l’ennui, nourrissez-le avec une nourriture appropriée et gardez un œil sur les relations inter-chats si plus d’un chat partagent votre quotidien.

 

À lire aussi sur le marquage urinaire : https://passionimo.ca/nos-conseils/maladies-mentales-chats/mon-chat-urine-hors-de-la-litiere/

Vous avez d’autres questions?

N’hésitez pas à communiquer avec l’établissement vétérinaire Passionimo le plus près de chez vous.

Prendre rendez-vous

avec un établissement vétérinaire