Anxiété de séparation

En absence des propriétaires, un chien « normal » dort ou se repose.  Les chiens souffrant d’anxiété de séparation présentent un ou plusieurs de ces signes :

  • Destruction d’objets ou du mobilier
  • Malpropreté – urine et/ou selles
  • Aboiements/Hurlements
  • Halètements
  • Anorexie – ne mange pas la nourriture ou les gâteries qui lui sont laissées
  • Salivation excessive – des flaques de salive peuvent être trouvées au retour
  • Tentative d’évasion – gratter/mordre les barreaux de la cage ou les cadrages de porte
  • Activité motrice importante – se déplace sans cesse

Lorsque les propriétaires se préparent à quitter, un ou plusieurs de ces signes pourraient être présents :

  • Tremblements
  • Halètements
  • Gémissements
  • Salivation excessive
  • Maintien d’une proximité étroite
  • Refus d’aller dans la cage
  • Tentative d’empêcher le départ pouvant aller jusqu’à des comportements agressifs

Au retour des propriétaires, les chiens souffrant d’anxiété de séparation ont tendance à les accueillir de manière très exubérante, peu importe la durée de l’absence. 

Explication du comportement

L’anxiété de séparation est une réponse de détresse anormale que le chien présente lorsqu’il ne peut être en contact avec sa ou ses personnes d’attachement, habituellement les propriétaires.  Les chiens qui souffrent d’anxiété de séparation sont plus à risque de présenter d’autres problèmes liés à l’anxiété tels que la phobie des orages et la phobie des bruits.

Ce problème peut aussi être présent chez les chats. 

Comment aider votre chien

Il est judicieux de filmer le chien lorsqu’il est seul à la maison, cela permettra au vétérinaire de confirmer un diagnostic d’anxiété de séparation et d’en suivre l’évolution.

La plupart des chiens auront besoin de médication afin de contrôler efficacement leur anxiété de séparation et ainsi pouvoir apprendre à rester seuls sans paniquer.  Prenez rendez-vous avec votre vétérinaire qui pourra vous renseigner sur le médicament approprié selon le cas et la durée du traitement.

En attendant le rendez-vous pour votre animal, tentez de ne pas le laisser seul, quitte à le faire garder si c’est une option qui lui convient. Si ce n’est pas possible, il est recommandé, lors des départs, de quitter calmement et rapidement, sans en faire de cas. De plus, il peut être une excellente idée de lui laisser de la musique douce et un jouet (sécuritaire) farci de nourriture à sa disposition. À votre retour, il est bien d’attendre que le chien soit calme avant de le saluer et de lui donner de l’attention. Dans les cas où vous constateriez des dégâts, surtout ne le réprimandez pas! Ce n’est pas un acte de vengeance à votre égard, mais une manifestation involontaire de son mal être lorsqu’il est laissé seul.  De toute façon, le punir à votre retour ne lui permettrait pas de faire le lien avec ce qu’il a fait pendant votre absence, cela pourrait même envenimer votre relation et occasionner encore plus de stress et d’anxiété.

Conclusion

Il n’y a pas de solution rapide à l’anxiété de séparation. Il est essentiel de faire preuve de patience et de comprendre que votre chien est en détresse. Maintenir un niveau adéquat d’exercice et de stimulation mentale aidera à prévenir ce comportement chez votre compagnon. N’hésitez pas à demander des conseils et suggestions à votre équipe vétérinaire.

Vous avez d’autres questions?

N’hésitez pas à communiquer avec l’établissement vétérinaire Passionimo le plus près de chez vous.

Prendre rendez-vous

avec un établissement vétérinaire