Mieux comprendre l’imagerie médicale : radiographie, échographie et plus pour son animal.

Radiographie, échographie, scanner, résonance magnétique…  Ce sont des termes de plus en plus entendus dans le milieu vétérinaire. Mais qu’est-ce que c’est précisément et pourquoi pourrait-on vous parler de cela pour votre animal ? Eh bien, parce que ce sont des examens d’imagerie médicale, comme en médecine humaine, pour aider au diagnostic ou au traitement de vos animaux. De nombreux établissements sont maintenant équipés d’une machine à radiographie et d’un échographe car ils sont faciles d’utilisation, rapides et offrent beaucoup d’informations.

La radiographie

La radiologie conventionnelle ou radiographie est une image style photo en deux dimensions. À l’encontre de la pensée populaire, la radiographie n’est pas utilisée seulement pour les os. Étant très pratique pour mettre en évidence une fracture ou la présence de liquide dans les articulations, elle permet aussi d’évaluer l’architecture des structures internes comme la grosseur et la forme des organes. La radiographie est utilisée pour diagnostiquer des pathologies au niveau des poumons, dans la recherche d’une masse, pour évaluer la silhouette du cœur, l’œsophage, la trachée, etc. Au niveau de l’abdomen, elle est très pratique pour trouver des calculs dans la vessie, les reins et même dans les uretères. Votre compagnon a mangé quelque chose et depuis il ne se sent pas bien ? Une radiographie permettra d’évaluer le système digestif et de chercher le corps étranger. 

Parfois, une seule radiographie peut suffire afin d’émettre un diagnostic. Cependant, il ne faut pas oublier que, sur une image en deux dimensions, les structures en trois dimensions sont superposées. Afin d’éviter de manquer quelque chose, il est fortement recommandé de toujours prendre deux radiographies, perpendiculaires l’une à l’autre, afin d’évaluer la troisième dimension manquante. Dans les cas de recherche de tumeur, au niveau du thorax par exemple, il est jugé optimal de faire même une 3e radiographie.

Comment arriver à avoir une image avec des rayons x? La machine émet des rayons qui traversent la région désirée pour que ces derniers atteignent ensuite une cassette (contenant anciennement l’équivalent d’une pellicule photo) qui transforme ces données en images.  Ce ne sont pas tous les rayons qui parviennent à la plaque. En effet, certaines structures plus denses ne laissent que très peu passer les rayons x et apparaitront blanches (ex : du métal, les os, etc.), tandis que d’autres, moins denses, les laissent passer librement (ex : air, liquide, etc.) et monteront un espace noir sur la radiographie.

L’Échographie

L’échographie tant qu’à elle utilise les ultrasons pour fabriquer une image qui est dynamique et en mouvement. À l’aide d’une sonde que l’on déplace sur la peau de l’animal, il est possible de visualiser les différents organes. L’utilisation d’un gel en échographie permet un contact étroit entre la sonde et la peau afin d’obtenir une image adéquate. Il est donc souvent nécessaire de raser la région d’intérêt. L’échographie nous informe sur la taille, la forme, la structure (ex : solide, liquide, kystique, etc.), mais aussi la vascularisation de l’organe ou de la masse visualisée. Dans un contexte d’urgence, l’utilisation de l’échographie peut permettre une évaluation rapide de la condition de votre animal et mettre en évidence un épanchement (présence anormale de liquide ou de gaz) dans l’abdomen (ex : hémorrhagie), autour des poumons ou du cœur. Comme les ultrasons voyagent au travers les tissus et les organes, il n’est donc pas possible d’évaluer les tissus à forte densité comme les os, car aucune image ne sera produite. L’échographie est aussi avantageuse lors d’interventions : pour guider lors d’une procédure tel qu’une cytologie, une biopsie, un prélèvement stérile d’urine, etc.

Selon le contexte, l’échographie peut être faite seule ou en complément à la radiographie. Votre vétérinaire saura vous informer sur ce qui est le mieux pour votre animal. Que l’on vous propose une radiographie ou une échographie, ce sont des examens non invasifs et généralement réalisés avec des animaux éveillés, donc sans anesthésie. Cependant, il est important de savoir que la qualité de l’examen est directement proportionnelle à la collaboration et l’immobilité de votre animal. Dans le cas où l’animal serait stressé ou en douleur, une sédation et/ou une analgésie sera alors fortement recommandée afin de ne pas avoir que des images floues ou de piètres qualité diagnostique.

Les vétérinaires spécialisés en imagerie médicale

Finalement, sachez qu’il existe des vétérinaires spécialisés en imagerie médicale. Ce sont des radiologistes, comme en médecine humaine. Dans leur pratique, ils font la lecture des radiographies, de scanner, de résonance magnétique et réalisent aussi des échographies de toutes sortes. Pour ce qui est des échographies cardiaques, lorsqu’on doit évaluer les différentes valves et cavités du cœur, elles sont généralement effectuées par un cardiologue vétérinaire. Les vétérinaires spécialistes pratique généralement dans les centres vétérinaires spécialisés. Votre vétérinaire peut, dans certains cas, vous y référer pour des tests spécifiques et afin de bénéficier de l’expertise d’un collègue spécialiste.

Vous avez d’autres questions?

N’hésitez pas à communiquer avec l’établissement vétérinaire Passionimo le plus près de chez vous.

Prendre rendez-vous

avec un établissement vétérinaire