Vers du coeur

Gare aux vers du coeur !

Le vers du cœur (Dirofilaria immitis) est un parasite sanguin vivant dans le cœur des chiens. Les chiens et autres canidés sont les hôtes définitifs de ce parasite sanguin, mais celui-ci peut aussi, à l’occasion, infecter les chats. Les vers du cœur adultes mesurent environ 30 cm de long et ressemblent un peu à un spaghetti. Dans le cœur, le parasite peut vivre et se reproduire pendant approximativement 5 ans. Leurs progénitures sont des larves microscopiques nommées microfilaires. Celles-ci sont si petites qu’elles sont propulsées dans les vaisseaux sanguins du chien avec le flux du sang.

La transmission

Comment les vers du cœur se transmettent d’un chien à un autre? Ils sont véhiculés par les moustiques (maringouins) lorsque ceux-ci prennent un repas de sang. En effet, lorsque le maringouin pique un chien infecté, il aspire au passage les microfilaires qui circulent dans le sang du chien. Une fois dans le moustique, les microfilaires se développent et deviennent des larves infectieuses. Ce phénomène se produit généralement dans un intervalle de quatorze jours lorsque la température extérieure est supérieure à 21 degrés Celsius. Ce processus est un peu plus lent lorsqu’il fait moins chaud.

Une fois infectieuses, les larves ont la capacité d’infecter un autre chien au moment où le moustique le pique. En effet, pendant le repas de sang du maringouin, les larves se fraient un chemin vers le chien, entrent par le trou de la piqure et effectuent un trajet migratoire de plusieurs mois vers les poumons. C’est seulement au bout de 6 à 7 mois qu’elles atteignent le cœur du chien. Une fois à destination, elles deviennent adultes et ont la capacité de se reproduire, puis le cycle recommence. Ainsi donc, si le chien d’un voisin (ou le vôtre) est porteur, il devient une source potentielle d’infection pour tous les chiens du secteur !

La prévention demeure la meilleure solution

Au milieu des années 1980, les médecins vétérinaires du Québec ont commencé à mettre en place des mesures de prévention. Les animaux atteints du vers du cœur sont malheureusement souvent difficiles à soigner, la prévention est donc la meilleure solution. En effet, les vers du cœur causent chez le chien toutes sortes d’affections souvent graves, incluant des problèmes cardiaques. Une fois qu’un animal est infecté et qu’il a des vers dans son cœur, les traitements pour les déloger sont complexes et risqués pour l’animal. 

Il est définitivement plus simple et moins onéreux de prévenir le développement des vers avant qu’ils ne deviennent adultes. Ceci est possible en administrant une médication préventive une fois par mois, et ce, pendant la saison des maringouins et un peu après. Ces traitements préventifs sont simples à administrer et tuent les jeunes larves infectieuses avant qu’elles ne deviennent adultes. De nos jours, le même médicament peut prévenir et traiter les puces, ainsi que tous les parasites habituels de l’été et les parasites intestinaux.

Vaccination annuelle

Il est important de faire la prévention de cette maladie chaque année. Aussi, selon les régions, il est préférable de faire un test de dépistage avant de commencer à donner la médication préventive. Il est important de savoir qu’il faut au moins six mois avant de voir si le sang du chien est infesté ou non de microfilaires. Étant donné que la saison à risque se termine à la fin novembre, mieux vaut attendre jusqu’en avril ou mai avant d’effectuer le dépistage, puis commencer la médication préventive le premier juin. En hiver, il serait trop tôt pour observer quoique ce soit au test. 

Outre les chiens et les chats du voisinage et des nombreux canidés sauvages, les coyotes sont également de véritables réservoirs naturels pour les vers du cœur. Puisqu’ils ne sont pas traités, les vers restent actifs et les moustiques y puisent les parasites qu’ils transportent avec eux. C’est ainsi qu’ils répandent la maladie. 

Malheureusement, les chiens ne recevant pas de médication préventive et étant porteurs de la dirofilariose sont aussi un réservoir potentiel de vers du cœur. C’est une maladie sournoise et insidieuse puisque les chiens infectés ne développent généralement pas de symptômes au début de la maladie. En effet, il peut parfois prendre du temps avant que l’on puisse détecter la maladie chez un chien, et lorsqu’on s’en rend compte, il est souvent trop tard. Une fois que l’animal développe des problèmes cardiaques, les symptômes les plus fréquents sont la toux, l’intolérance à l’exercice, un certain amaigrissement, une respiration saccadée, etc. Malheureusement, la majorité des animaux qui attrapent l’infection en meurent puisque les vers sont installés dans leur cœur depuis déjà longtemps.

Le traitement pour les animaux atteints

Le traitement pour les animaux atteints de la maladie des vers du cœur se fait en plusieurs étapes et présente parfois quelques risques … Outre le produit puissant, l’animal sera exposé aux risques dus à la décomposition des vers du cœur dans son organisme qui peuvent provoquer, par exemple, des embolies dans les vaisseaux sanguins.

Le message est limpide : il vaut mieux prévenir que tenter de traiter la maladie des vers du cœur. 

À chaque année, votre équipe vétérinaire prendra soin de vous informer sur les meilleurs types de traitements préventifs, leur mode d’administrations et les parasites qu’ils couvrent afin que votre protégé demeure en bonne santé.

Vous avez d’autres questions?

N’hésitez pas à communiquer avec l’établissement vétérinaire Passionimo le plus près de chez vous.

Soumettre votre candidature

avec un établissement vétérinaire