Préparer à déménager

Préparer son chien avant le déménagement

Vous pensez déménager? 

Quelques éléments à considérer avant la signature du bail ou de l’offre d’achat pour éviter les mauvaises surprises avec votre chien.

Se renseigner sur les règlements municipaux

Certaines municipalités ont des règles particulières concernant les animaux de compagnie, incluant le nombre permis par logement, les races et les formalités d’enregistrement. Informez-vous sur les règlements municipaux en vigueur. 

Prévenir les fugues

En visitant votre nouvelle maison, assurez-vous que la clôture est étanche. 

Prévenir les problèmes de santé

Si possible, renseignez-vous auprès des anciens occupants ou des occupants actuels s’il y a déjà eu des animaux dans la maison. Si c’est le cas, vous auriez sans doute intérêt, avant d’emménager, à vérifier si ces animaux ont laissé des marques telles que de l’urine (en éclairant, dans l’obscurité, les murs et les coins avec une lampe UV — blacklight — ; l’urine apparaîtra en bleu) ou des puces (en marchant avec des chaussettes blanches ; les puces seront plus facilement visibles lorsqu’elles sauteront sur les chevilles pour piquer). Il faut savoir que les puces peuvent survivre plusieurs mois dans une maison vide. Si cette inspection révèle la présence de ces deux suspects, n’hésitez pas à consulter votre équipe vétérinaire qui vous conseillera sur les précautions à prendre dans de telles circonstances.

Dans quelques semaines ou quelques mois, vous déménagerez.

Votre chien a déjà commencé à sentir que quelque chose « se passe » dans votre maison : vous faites des boîtes, il y a du va-et-vient inhabituel et une certaine fébrilité se ressent. Chez les animaux, c’est une source de grand stress, car ils voient leur univers complètement perturbé et ne comprennent pas pourquoi. Pour votre chien, son sentiment de sécurité repose d’abord sur votre présence, votre attitude et le maintien d’une certaine routine. Il vous suivra, où que vous alliez.

Créer une oasis de paix

Dans votre environnement actuel, aménagez un endroit (qui peut être sa cage) où votre chien aura son coussin, un jouet farci de nourriture et mettez une musique douce en bruit de fond.  Apprenez-lui à se coucher et à être calme à cet endroit qui devra être associé à des éléments agréables.  Vous pourrez alors demander à votre chien d’aller à cet endroit lorsque vous voyez qu’il a besoin de s’apaiser.     

Faire les boîtes

Faites-les « en équipe » pour en faire un moment privilégié et non anxiogène : vous emballez pendant qu’il s’occupe à une activité passionnante comme une chasse au trésor de croquettes, lécher un jouet de type Kong farci de pâté ou vider un jouet distributeur de croquettes.  Vous pouvez aussi choisir de l’envoyer se reposer dans son oasis de paix à ce moment. 

Visiter le vétérinaire

Lors de cette visite, un examen de santé pourra être réalisé.  Si votre animal reçoit des médicaments sur une base régulière, vous pourrez vous assurer d’en avoir assez jusqu’au jour du déménagement et pour quelques temps après.  

Vous profiterez de cette visite pour vérifier si les vaccins sont à jour. Il faut savoir que certains virus peuvent survivre pendant quelques mois dans la nouvelle maison, même après le départ de l’ancien occupant.  Il en est de même pour certains parasites, tels les puces. 

Par ailleurs, l’administration d’antiparasitaires est vivement conseillée selon la saison et le lieu où vous emménagerez. 

Si vous déménagez loin, vous pourriez demander à votre vétérinaire actuel de vous recommander un vétérinaire dans votre nouvelle ville. 

Porter le collier

Afin d’éviter que les nouveaux voisins croient que votre compagnon est un chien errant, assurez-vous qu’il porte son collier en tout temps. Il serait également important de faire installer une micropuce par votre vétérinaire et de vous assurer qu’il porte bien la médaille indiquant qu’il en a une. Vous pouvez aussi lui faire graver et porter avant le déménagement, une nouvelle médaille sur laquelle seront indiquées vos nouvelles coordonnées. Profitez de l’occasion pour vérifier l’état du collier et de la laisse. 

Réduire le stress et l’anxiété

Pendant les semaines précédant le déménagement, l’atmosphère est fébrile dans la maison. On fait les boîtes. Il y a souvent des visiteurs. Ces perturbations sont souvent des sources de stress importantes pour votre compagnon.  

Pour cette raison, votre vétérinaire pourrait vous recommander des produits naturels ou des diètes conçues pour diminuer le stress. 

À la lumière des signes présentés par votre chien, votre vétérinaire vous proposera peut-être plutôt de lui prescrire un anxiolytique temporaire qui lui permettra de traverser cette période avec plus de sérénité, en plus de faciliter son apprentissage et son adaptation au nouveau milieu.

Découvrir le nouveau quartier

Des promenades dans le nouveau quartier, si vous ne déménagez pas trop loin, permettront à votre compagnon canin de déterminer des repères olfactifs. Aussi, si vous avez accès à la maison avant le déménagement, vous pourriez vous y rendre avec lui pour de courtes périodes. Vous le laisserez alors explorer les lieux à son rythme, sans le guider, sans le restreindre. N’oubliez pas qu’il se sert beaucoup de son odorat pour découvrir son environnement.  

Vous pouvez aussi amener les éléments de son oasis de paix pour l’aider à relaxer durant ces visites.

Vous avez d’autres questions?

N’hésitez pas à communiquer avec l’établissement vétérinaire Passionimo le plus près de chez vous.

Prendre rendez-vous

avec un établissement vétérinaire