Quel âge aurait votre animal s'il était un humain?

Halloween : Attention ! Danger !

Halloween ! Fête des enfants, fête de toute la famille ! Vous vous y êtes préparés des semaines à l’avance, achetant des accessoires de décoration, des bonbons, des costumes. Et puisque votre chien ou votre chat est un membre à part entière de la famille, vous ne vouliez pas l’oublier. Vos enfants ont peut-être réussi à vous convaincre de lui procurer un costume.

Le jour même de la fête, il y a de l’excitation dans l’air. En fin d’après-midi, les enfants reviennent à la maison après avoir commencé à fêter à l’école ou à la garderie. Votre compagnon sent cette fébrilité. Le remue-ménage l’excite et le déstabilise. Bientôt, dans une heure ou deux, la sonnette se fera entendre et la porte s’ouvrira puis se refermera à répétition. Si c’est un chien, il accompagnera peut-être les enfants lorsqu’ils feront leur tournée du quartier. Lorsqu’ils reviendront à la maison, les sacs pleins de bonbons, ils étaleront le fruit de leur cueillette sur la table ou sur leur lit, voire sur le plancher.

Votre compagnon, qu’il soit chien ou chat, n’est pas un humain. Personne ne l’aura préparé à ce bouleversement. Nous avons parlé des risques auxquels s’expose votre compagnon à la fête de l’Halloween avec Dre Lucie Hénault, médecin vétérinaire aux hôpitaux vétérinaires de Montréal, du Nord et Le Gardeur. « Ils sont nombreux ! », nous a-t-elle dit d’emblée. « Dans l’excitation, le chien se précipite gloutonnement sur les bonbons étalés devant lui, papiers inclus ! » Et cela entraîne, précise-t-elle, un certain nombre de problèmes : « Les chocolats sont toxiques, il y a un risque de pancréatique parce que c’est trop gras… Sans compter les corps étrangers ! Un paquet de bonbons enveloppés, ça peut bloquer un intestin. »

Ne passons pas sous silence, non plus, les nombreux autres dangers liés à l’Halloween. Selon Dre Hénault, les propriétaires de chiens ou de chats minimisent les risques pourtant bien réels inhérents à cette fête annuelle. « La porte qui s’ouvre et se referme continuellement, dit-elle, pour laisser voir des gens aux costumes souvent terrifiants, peut sérieusement apeurer votre compagnon et provoquer chez lui des réactions que vous n’aviez pas prévues. » Et si votre chat ne sort jamais, que fera-t-il s’il est effrayé et qu’il voit de nouveau la porte s’entrouvrir ? Il risque de fuir, et très vite ! « Chaque année, au lendemain de l’Halloween, je reçois des appels de clients qui m’informent avoir perdu leur chat, nous dit Dre Hénault. C’est pourtant si simple de l’enfermer dans une pièce ou même de le faire garder pendant la fête ! » En fait, dans tous les cas, il est préférable d’éviter à son chien ou à son chat une fête qui, pour lui, n’a rien de réjouissant.

Voici quelques questions concrètes et les conseils de Dre Hénault :

Le chien peut-il passer l’Halloween avec les enfants ?

Je ne le conseille pas du tout. Il y a beaucoup de monde dans les rues, et plusieurs sont déguisés. Des enfants courent, crient. Ce n’est pas un moment approprié pour promener son chien. Les risques de morsure, même si le chien n’est pas d’un naturel agressif, sont réels.

Que pensez-vous des muselières qui donnent une allulre de chien enragé ?

Je trouve ça tout à fait ridicule. Le chien envoie alors aux autres animaux le message : « je suis fâché ! ». C’est provocateur et épouvantable. On ne devrait jamais le faire porter par un chien.

Les déguisements sont-ils conseillés pour les chiens ?

Je n’ai rien contre ça, mais il faut bien les choisir. Toutefois, il ne faut pas oublier que le déguiser l’invite à fêter, lui aussi. Avec toute l’excitation que cela entraîne.

À quels risques s’expose le chat à l’Halloween ?

À part le désir de fuite de la maison, il existe un autre risque bien réel pour les chats : les corps étrangers. Il peut avaler ou s’étouffer avec les papiers d’emballage de bonbons, les sacs de plastique ou les petits accessoires qui traînent un peu partout. Un problème qui revient aussi pendant les fêtes de fin d’année.